Le centenaire de la presence americaine en vallée du Cher et Romorantinais

 En 2017, le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais commémore le Centenaire de la présence de l’Armée Américaine en vallée du Cher et en Romorantinais, pendant la Première Guerre Mondiale (1917-1919).

 

La Première Guerre Mondiale dure depuis près de trois ans quand, le 6 avril 1917, les États-Unis entrent en guerre aux côté de l’Entente (France, Royaume-Uni, Russie) contre l’Allemagne. Le Centre de la France est désigné comme secteur intermédiaire, entre les ports de débarquement et le front, consacré à l’équipement et à l’entraînement des soldats. La vallée du Cher et le Romorantinais sont des éléments clés de ce dispositif.

Gièvres, Pruniers-en-Sologne et Romorantin sont des bases techniques et logistiques. La vallée du Cher accueille, à partir de janvier 1918, la 41e division dont les troupes étaient destinées au remplacement des soldats blessés ou tués au combat. Le Château de Saint-Aignan loge les officiers supérieurs tandis que les soldats sont installés dans des campements ou chez l’habitant, notamment à Noyers-sur-Cher.

Les officiers de la 41e division posent devant le Château de Saint-Aignan
Les officiers de la 41e division posent devant le Château de Saint-Aignan

Le « General Intermediate Supply Depot » de l’Armée Américaine à Gièvres

Le 15e régiment du Génie arrive à Gièvres en août 1917. En quelques semaines, des moyens techniques et humains colossaux sont mis en place pour installer un immense entrepôt de matériel. Le camp de Gièvres est chargé de ravitailler l’armée américaine depuis le front français jusqu’à l’Italie. Le GISD (en français Dépôt Intermédiaire d’Approvisionnement Général) comprend alors :

  • 200 magasins de matériels
  • 90 hectares de dépôt en plein champ
  • 1 parc automobile comptant des milliers de véhicules civils et militaires
  • 4 citernes à essence d’une capacité de 2.27 millions de litres chacune
  • 1 usine frigorifique de 300m de long sur 40m de large, qui permet de congeler 8000 tonnes de viande (c’est à l’époque la plus grande du monde après celle de Chicago)
  • 1 hôpital et un service de santé approvisionné en matériel chirurgical et médical, produits pharmaceutiques
  • 1 parc d’artillerie
  • 430 baraques pour accueillir les soldats et le personnel
Construction de l'Usine frigorifique au sein du "General Intermediate Supply Depot" de l'Armée Américaine à Gièvres
Construction de l'Usine frigorifique au sein du "General Intermediate Supply Depot" de l'Armée Américaine à Gièvres

Cette infrastructure impressionnante accueille pendant près de deux ans, plus de 80.000 hommes et des milliers de travailleurs français et internationaux. Le 26 décembre 1918, après la fin de la guerre, le dépôt est dissout. L’Armée américaine quitte la Vallée du Cher et le Romorantinais au début de l’année 1919.


Le programme de la célébration du Centenaire

Manifestations labellisées Mission Centenaire
Manifestations labellisées Mission Centenaire

L’année 2017 marque le centenaire de cette présence américaine en Vallée du Cher et dans le Romorantinais. Le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais souhaite aujourd’hui mettre en lumière cette période méconnue, au cours d’une saison culturelle (de Mars à Décembre 2017) qui permettra à tous les publics (population locale, jeune public et touristes) de se familiariser avec cet épisode fort de notre territoire et de notre histoire.

Au programme de ces commémorations du centenaire (Cliquez sur le lien pour accéder au programme complet) :

  • Des expositions temporaires en Vallée du Cher
  • Des spectacles, concerts et cycles cinématographiques
  • Des conférences, sorties et expositions permanentes
Télécharger
Célébration du centenaire des camps américains -programme
Brochure programme.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB
Télécharger
Celebration of the centennial of the American camps -program
Brochure programme US.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB


Retrouvez l'actualité du Pays d'art et d'histoire sur le site de notre partenaire My Loire Valley