A VOS ID

La Région Centre - val de Loire souhaite encourager des initiatives nouvelles sur les territoires (en termes de contenu ou de méthode) qui permettent d’expérimenter des réponses adaptées aux enjeux identifiés localement et croisant les priorités régionales. Selon les enjeux thématiques auxquelles elles répondent, les initiatives peuvent avoir intérêt à être engagées à une échelle large, dépassant les périmètres institutionnels ou contractuels. Une initiative peut être composée d’un ou plusieurs projets, portés par un ou plusieurs partenaires. Le dispositif, à l’image d’un laboratoire, apporte aux acteurs locaux des moyens nécessaires à une phase d’émergence, de structuration, de test d’une initiative pour conforter son opportunité et mesurer les conditions de sa pérennisation (techniques, financières, juridiques,…). 

L’initiative doit s’inscrire dans au moins un des enjeux thématiques mentionnés ci-dessous. De façon transversale, la Région est particulièrement attentive aux initiatives qui suscitent la coopération ville-campagne, les relations intergénérationnelles et renforcent l’économie sociale et solidaire.

 

L’émergence et la structuration de dynamiques économiques locales.

Il s’agit de favoriser la création d’emplois, principalement non délocalisables, et la mobilisation de ressources locales. Exemples :

  • La structuration ou la redynamisation de filières économiques locales, notamment dans le cadre de l’économie circulaire
  • Le montage et l’expérimentation d’une nouvelle offre ou produit touristique
  • L’élaboration de démarches partagées et anticipatrices des besoins RH du territoire
  • Le lancement de nouveaux lieux collaboratifs de travail

Les expérimentations en faveur du maintien et du développement de services.

Il s’agit de faire émerger et d’expérimenter de nouvelles formes de services s’appuyant en particulier sur des approches solidaires (recours à des acteurs de l’insertion,…) et permettant notamment de construire des réponses adaptées aux besoins de la population et aux réalités du territoire (notamment au travers de l’itinérance)

  • L’expérimentation de lieux d’accueil de publics fragilisés (épiceries, cafés, salons de coiffure solidaires,…)
  • L’émergence de dynamiques pour renforcer le commerce de proximité ou l’accès aux services de santé
  • Le développement d’activités partagées favorisant le vivre ensemble et la transmission de savoirs (jardins partagés, réseaux de parentalité, …)
  • L’organisation de solutions de mobilité
  • La construction de dynamiques culturelles nouvelles au service du développement du territoire
  • Le développement des usages numériques

La construction de villes et campagnes durables pour réduire l’empreinte écologique.

Les territoires doivent être encouragés à repenser leur mode de production des villes et villages. La préservation des terres agricoles et des écosystèmes naturels, associée à la nécessité de rapprocher les services et les emplois des habitants, oblige à inventer de nouvelles formes d’occupation de l’espace, à privilégier la reconquête du tissu urbain et du bâti existant. Exemples :

  • l’émergence et la structuration de projets d’habitat participatif
  • l’expérimentation de démarches d’intensification urbaine s’appuyant sur une participation des habitants
  • Des initiatives qui visent la définition et l’appropriation de projets de reconversion de friches par la population
  • les démarches collaboratives pour organiser des solutions en faveur de la transition énergétique (production d’énergies locales,…)

 

La structuration de filières et systèmes alimentaires de territoire.

La Région souhaite encourager des initiatives permettant de maintenir ou de développer une alimentation et une production agricole de proximité et de qualité, le développement d’une gouvernance territoriale alimentaire à l’échelle d’un bassin de vie ou de consommation, l’intégration des problématiques santé-environnement. Les acteurs porteurs de ces initiatives locales peuvent être issus des sphères de la production agricole, de la transformation alimentaire, de la distribution, de l’environnement, de la santé ou représenter les consommateurs. Exemples :

  • L’émergence de dynamiques collectives pour organiser une offre de produits agricoles locaux, notamment biologiques, à travers la préservation de terres agricoles, des démarches favorables à l’installation de jeunes agriculteurs, …
  • La stimulation de la demande locale à travers des démarches de commercialisation nouvelles, la sensibilisation à des enjeux de relocalisation de la production alimentaire,…
  • La mise en œuvre de démarches de solidarité entre agriculteurs, entre producteurs et consommateurs pour accompagner la transition agricole vers un modèle plus résilient

 

Le renouvellement des formes d’expression de la population.

Le dispositif accompagne l’expérimentation de nouvelles formes de dialogue entre les collectivités locales et la sphère privée, en particulier la population. L’objectif est d’encourager le renouvellement des modes de construction de l’action publique locale. Exemples :

  • L’animation de nouveaux outils ou dispositifs en faveur de l’implication citoyenne
  • La création d’espaces collaboratifs numériques pouvant faciliter l’expression des habitants
  • Le renforcement de la capacité d’action des instances de participation 

Cadre d'intervention

Pour tout projet concernant le territoire du Pays de la vallée du Cher et du Romorantinais, contacter Julien BEAUDON, Directeur du Pays.

Télécharger
Plaquette de présentation "A vos ID"
avosidplaquette.pdf
Document Adobe Acrobat 3.7 MB
Télécharger
Cadre d'intervention régional
16_04_07_CADRE_INTERVENTION_ A_VOS_ID.pd
Document Adobe Acrobat 74.6 KB
Télécharger
Dossier de candidature
AVOSID-Dossier-type.docx
Document Microsoft Word 737.3 KB