CRST

Le Pays est signataire d’un contrat régional de solidarité territoriale avec la région Centre -Val de Loire depuis octobre 2017. C’est au total une enveloppe de 11,713 millions d’euros qui a été allouée par la région jusqu’en 2023 pour accompagner les projets structurants portés par les communes et les deux communautés de communes (Val de Cher - Controis et Romorantinais Monestois) et les porteurs de projets privés. Au stade du bilan à mi-parcours du CRST, l ’engagement des crédits régionaux est déjà d’un très bon niveau puisque 54% des crédits sont consommés. Le soutien à l’aménagement de zones d’activités économiques sur le secteur CC Val de Cher-Controis, l’aide à la création de locaux d’activités économique à Romorantin, le soutien aux projets d’aménagements d’espaces publics (Centre- ville de Montrichard-Val de Cher, Placette de Saint-Aignan, centre bourg de Pruniers en Sologne, placette de Mennetou-sur-Cher…) ou encore le renfort au maintien des services à la population (cabinet secondaire de Meusnes, l’Auberge de Meusnes, salle multi-activités de Fresnes, cuisine centrale de l’ADAPEI, RAM…) sont autant de projets qui concourent à renforcer l’attractivité de notre territoire du Sud Loir-et-Cher.

 

 

Le dispositif AVOS ID (500 000) a permis d’accompagner quelques initiatives innovantes proposées par les porteurs de projet qu’ils soient publics ou privés. (Soutien à l’ouverture de la maison du Blues à Châtres sur Cher, atelier partagé des métiers de la mode animations culturelles…)

 

Mais, le projet structurant le plus attendu pour le territoire qui va concerner l’ensemble du linéaire de la vallée du Cher soutenu dans le contrat régional sera la réalisation d’un premier tronçon de la véloroute « Cœur de France à vélo ».

 

Le pays a porté l’étude de faisabilité et la définition du tracé de cette véloroute offrant une itinérance cyclable nouvelle, alternative à la Loire à vélo depuis Tours jusqu’à Montluçon. Une enveloppe de 1,5 Millions d’euros est réservée sur le contrat régional pour les deux communautés de communes maitres d’ouvrages de l’opération. Les premiers travaux devraient démarrer d’ici la fin 2021. Le Pays participe dans le même temps à la mise en tourisme autour de cette future destination vélo aux côtés des offices de tourisme concernés (SUD Val de Loire et Sologne-Côté sud).

 

 

Enfin, 2020 verra le lancement du projet alimentaire de territoire du pays (PAT) matérialisé par la diffusion d’une enquête sur les pratiques alimentaires des habitants du territoire.

Aire de loisirs à Billy

Espace de glisse à St Aignan-sur-Cher

Cinéma à Romorantin-Lanthenay